lundi 14 juin 2010

Remerciements du CF



Comment dire Merci à tous les participants du rassemblement de la fin de semaine ? Mon oncle Pierrôt (Grisou) vous a concocté une petite prose. Comme il se plait à le dire lui même, il faut croire que son ritalin était passé date.

Maisonnettes sur roues, réparties dans la verdure
Arrêtent pour un instant leurs folles aventures
Pour échanger entre eux des histoires mur à mur
Et ménager un peu leur faim d’hydrocarbure

Mononc’ Raymond demanda une oreille
Et recu un trophée sans nul autre pareil.
Il rechercha alors le meilleur diapason
Celui, parmi nous, le champion des sons.

Feu de joie dans la nuit, les valeureux sont rassemblés
Les résultats sont annoncés et les gagnants acclamés
Chers participants prenez-en de la graine
Soudoyez-soudoyez pourrait en valoir la peine.

Guitaristes et tam-tam accompagnent les voix
De plus en plus fortes à mesure que l’heure croit
Merci à nos artistes qui nous ont égayés
Ce fut une réussite, quelle belle soirée.


Capotes et collants peuvent faire bon ménage
Même lorsque le contexte n’est pas le déshabillage
Merci aux généreux pour votre contribution
Car elle maintient en vie votre organisation

Ces rencontres sont incompletes, sans problèmes de frigo
Aux grands maux, les grands remedes, ce n’est guère nouveau
Sous les doigts très habiles de Ghislain et Pierrôt
Le trou de cheminée redevient des plus chaud.

Arrivé dans la grisaille, les cieux nous furent clément
Et ils nous arrosèrent, samedi matin seulement
Le tout s’est terminé, sur une note d’apothéose
Dessous un ciel si bleu que j’en perdis ma prose.

Cette fin de semaine est maintenant terminé
Les Mononcs’, Matants’ et Matons’ vers chez eux retournés
La tête bien remplie de nouveaux souvenirs
Et l’idée bien ancrée de bientôt revenir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.